Développement personnelSociété

My Little Tambouilles

By 7 mars 2020 One Comment

Aujourd’hui, je vous présente Justine, alias Mylittletambouilles, avec qui j’ai eu la chance de suivre un atelier de cosmétique bio et zéro déchet.

my little tambouilles

Justine – My little tambouilles

Peux-tu te présenter et nous raconter ton histoire avec la cosmétique bio ?

Je m’appelle Justine j’ai 26 ans et je travaille dans le Secteur de l’animation. Aimant prendre soin de moi et passionnée de bien être, je me suis lancée dans la cosmétique maison il y a 5 ans.

J’ai eu un déclic en lisant un article. J’ai commencé à lire de nombreux livres, à décrypter les produits que j’utilisais et j’ai pris conscience des conséquences néfastes qu’ils engendraient sur ma santé, mon corps, sur l’environnement… J’ai donc fait un grand tri et j’ai commencé à  acheter des produits de bonne composition mais aussi à les fabriquer. Autodidacte, j’ai décidé de suivre une formation de cosmétique bien-être et artisanale pendant un an entre 2017 et 2018 (à l’institut du docteur Humana https://drhumana.fr/formations-stages/par-correspondance/cosmetique-bio-artisanale-formation-distance).

Puis en 2018, j’ai créé l’association “My Little Tambouilles” afin d’animer des ateliers de fabrication de cosmétique en asso, en entreprise, à domicile, pour des anniversaires, EVJF, Baby shower, événements bien être… etc.

Le but étant de promouvoir la slow cosmétique c’est-à-dire une cosmétique raisonnée avec des recettes simples et non avec une infinité de composants qui, selon moi, va à l’encontre d’une cosmétique respectueuse de l’environnement. En effet, il est tout à fait possible de réaliser des recettes maisons avec moins de dix ingrédients. Les recettes que je propose en atelier ont été élaborées suite à ma formation et avec un minimum d’ingrédients.

Cette association est à but non lucrative. Mon investissement est totalement bénévole car je souhaite sensibiliser un maximum de personnes à la cosmétique maison, bio et artisanale.

J’ai, dans cette idée, créé mon blog où je partage mes astuces, mes recettes.

Aujourd’hui, j’anime de nombreux ateliers à domicile, en entreprise mais aussi à la Droguerie Mamie Mesure à Rennes et je suis également en partenariat avec la marque BeautyMix qui a commercialise un robot cosmétique que j’utilise en atelier.

J’ai également participer au Salon Bio et Habitant Sain au Parc des expositions de Rennes pour une démonstration de fabrication d’un KIT ZERO DECHET.

As t-il été facile de trouver les informations sur la cosmétique bio quand tu as commencé ?

Oui et Non. Aujourd’hui, on trouve beaucoup de choses sur internet mais il faut faire attention car beaucoup de bloggeurs n’ont, pour la plupart, aucune formation et que la cosmétique maison est dans un but personnel.
Ainsi, si vous choisissez une recette, il convient de vérifier que les matières vous conviennent, qu’elles ne sont pas contrindiquées (grossesse, allaitement, asthme..Etc)
A mon sens, il faut savoir faire le tri. J’ai trouvé davantage de réponses dans des livres puis pendant ma formation.

Aujourd’hui, je conseille souvent le livre de Julien Kaibek ” La slow cosmétique, le guide visuel” pour se lancer, car il permet de comprendre comment décrypter les étiquettes, les labels, le greenwashing, définition des huiles végétales et huiles essentielles et leur bienfait et des recettes simples et essentielles.

Trouves tu qu’il est facile de se débrouiller aujourd’hui pour créer ses produits ? (trouver les recettes, les produits…)

Je ne pense pas. En effet, il y a beaucoup de choses sur la toile et on se retrouve vite perdus. Les participants à mes ateliers et mes proches me disent souvent que ça parait simple mais qu’il ne savent pas par quoi commencer.
D’une part, car les matières premières portent des noms scientifiques, qu’il faut un petit kit de fabrication et surtout par manque de temps. Et quand les personnes ne savent pas faire et qu’elles ont peu de temps, elles abandonnent.

Je pense que participer à un atelier permet de découvrir cet univers et de se rassurer sur le fait que c’est à la portée de tous.

Quels avantages à créer ses produits ?

Ils sont nombreux ! D’une part, c’est économique, toutes les recettes que j’établis ont un prix de revient inférieur à 5euros. Ainsi, vous ferez de grosses économies sur le long terme. Prenez l’exemple de la lessive, je réalise un bidon de 2,5L pour un peu plus d’un mois, et cela me revient à -2€ .. et elle n’est composée que d’eau, de copeaux de savon de marseille, de bicarbonate et d’un parfum sans allergènes et sans substance cancérigène (attention à ne pas mettre d’huile essentielle, car il en faut beaucoup pour avoir une odeur et qu’elles sont très polluantes).

C’est écologique à partir du moment où nous fabriquons nos produits dans une logique raisonnée.
La cosmétique ne doit pas créer de nouveaux besoins. A l’inverse de l’effet «cocktail », limiter le nombre de produits permet de garder sa peau en bonne santé. La cosmétique ne doit pas nous inciter à consommer plus que ce que notre peau à besoin. Or c’est ce que tente les fabricants de cosmétiques conventionnels grâce ou à cause de leur campagne marketing. L’avantage des produits maisons est de fabriquer à la juste dose en évitant de gaspiller.
C’est ludique et créatif ! En effet, vous pouvez personnaliser vos produits en fonction de votre type de peau, de cheveux mais aussi au niveau des parfums. Une activité appréciée autant par les grands que les petits.

Quels conseils donnerais-tu pour s’y mettre ?

Je conseille de prendre son temps, de bien se renseigner, de se documenter plutôt à travers des livres et de ne pas avoir peur. Quand j’ai commencé, il y a eu des ratés puis petit à petit j’ai appris diverses techniques et puis j’ai pu m’amuser et créer mes soins sur-mesure.
Et dans l’idéal, suivre un atelier avec moi pour être guidée au mieux dans la fabrication d’un ou plusieurs produits.

Quels sont tes projets liés à la cosmétique zéro déchet à venir ?

J’aimerais étendre mes services à des ateliers pour décrypter les étiquettes, du coaching pour accompagner à trouver des produits pour sa routine beauté.
J’aimerais aussi écrire un livre avec mes recettes, mes astuces  !

Tu as envie de découvrir la cosmétique raisonnée et naturelle ?

Rendez-vous le samedi 18 avril pour l’atelier “Prendre soin de soi”, 1h de Yoga suivi d’1h d’atelier cosmétique DIY.
Informations et réservations : Atelier Prendre soin de soi

Join the discussion One Comment

Leave a Reply