Développement personnelYoga

Bilan challenge méditation

De 26 juillet 2019 août 3rd, 2019 Pas de commentaire

Mes impressions après un mois de méditation

Quasiment un mois s’est écoulé depuis le début du challenge de méditation.
Pour rappel, je m’étais lancée le défi de méditer au moins 10min par jour pendant un mois.
Sans attentes particulières mais avec un besoin et une envie de me reconnecter.
Je me trouve près de la mer pendant deux mois (Trégastel, côté de granit rose), cadre idéal.
A priori, cela ne devrait pas me demander trop d’effort.

Comment est ce que je me suis organisée ?

Je ne m’étais fixée aucun plan de méditation concernant la méthode utilisée, le moment de la journée ou encore le temps consacré.
Seule obligation, minimum 10 minimum par jour.
Ensuite, j’ai fait vraiment au feeling.
Il arrivait que j’en ai envie dès le réveil, ou bien après le café, ou seulement après mon yoga.
Idem pour le format, j’alternais pleine conscience et méditation guidée en fonction de mes besoins du moment.
L’idée était vraiment, dans un premier temps, d’écouter mon mental, de comprendre ce qu’il me demandait et non pas d’appliquer un planning « bêtement » sans réflexion.
Ancrer la pratique dans l’instant présent.

Maîtres mots « s’écouter et ralentir »

Ai je rencontre des difficultés particulières ?

J’avoue avoir utilisé un joker pendant le mois, une journée pendant laquelle je suis me suis retrouvée coincée dans les transports de certaines heures et où je n’ai pas trouvé le temps ni le courage (soyons honnête) de le faire avant d’aller dormir.

Pour éviter ce genre de déconvenue, il m’a fallu très vite trouver MON moment idéal.
Pour ma part, c’est le matin.
Pratiquer le matin me permet de débuter la journée sereinement et avec l’esprit plus clair.
J’ai la sensation alors d’effectuer un grand nettoyage et ré oxygénation du corps et du mental.

Pendant ce mois de juillet, j’ai eu le privilège de pouvoir pratiquer tôt le matin sur la plage, L’ambiance y est alors magique : le soleil commence à doucement nous réchauffer la peau, la vie qui s’éveille petit à petit autour de moi : les mouettes, des coureurs qui passent, le bruit des vagues(…).
La méditation m’offre le temps d’observer tous ces petits détails auxquels je ne prête pas forcément attention au quotidien et c’est un bonheur.

Vais je continuer ?

Oui!
Et essayer d’augmenter petit à petit mon temps de méditation.
J’aimerais aussi pouvoir davantage méditer en groupe.
Je pense que cela rajoute une énergie particulière et renforce le pouvoir de compassion, de partage, d’échange.
Comme au yoga.

Ai je ressenti des sensations particulières ?

Oui et très difficiles à définir.
Premièrement, je prends conscience de plus en plus de ma respiration, j’y prête de plus en plus attention.
Deuxième constat, lorsque je commence à m’endormir j’ai souvent cette impression de partir en lévitation.
Que mon mental se détache de mon corps tout comme ma respiration, comme si elle m’abandonnait et que j’allais mourir.
Alors dis comme cela, ça peut faire peur !

Je ne peux confirmer à 100% que cet effet est le fruit de la méditation mais je suis persuadée qu’elle a beaucoup d’impacts sur notre mental ainsi que la perception de la vie en général.
J’ai remarqué que je me suis posée beaucoup de questions ce mois-ci.
Une véritable période d’instrospection.

Répondre